Lecture d’âme

« Nous ne sommes pas des êtres humains venus vivre une expérience spirituelle, mais des êtres spirituels venus vivre une expérience humaine »

Dans quel but ? Dans le but de nous révéler, de révéler notre meilleur dans ce qu’il y a de plus intime, de plus généreux en nous-même. Dans le but de glorifier nos entrailles, nos perceptions, notre considération de tout un chacun.

Vous pourrez me dire que l’âme est déjà lumière, étincelle divine. Alors, à quoi bon ? De ce point de vue, oui, on pourrait dire que l’âme est déjà complète, rayonnante, altruiste, bonne. Mais, voyez-vous, il y a une partie d’elle qui a besoin de réaliser qui elle est, qui a besoin d’expérimenter les choses dans la matière, pour se conforter dans ce qu’elle est, pour dire « oui, j’existe ainsi, et je suis le Soi ». Cela revient à dire que l’incarnation va lui permettre de se réaliser en tant que Soi de façon consciente.

Pour cela, elle va donc, à un moment ou à un autre choisir une incarnation ou s’y faire conduire pour expérimenter la dualité et voir qu’en fait, elle est plus que tout cela. Elle est matière mais aussi perception divine, essence divine et la matière ne saurait l’emprisonner. L’enfant, quand il vient au monde, est pur rayonnement, bonté. Il ouvre grand les yeux sur le monde. Ses perceptions sont infinies, mais il y a une partie de lui qui va douter car on va l’enfermer dans des conceptions, des schémas qui vont faire que petit à petit, cet altruisme va se limiter. il va croire qu’il n’est pas cela, cette lumière épanouie, infinie, mais qu’il est un être qui a besoin qu’on l’aime. Il va petit à petit se laisser enfermer et un moi va se structurer: je suis ceci, cela, j’ai besoin de lui, d’elle, je dois faire ceci ou cela pour obtenir ce que je veux etc. Sa lumière va donc se tamiser pour un jour peut-être se révéler autrement. Les expériences de la vie vont l’enfermer, l’abrutir, le consterner, jusqu’au jour où un événement soudain, un choc, une rencontre, vont lui montrer que sa nature est autre, qu’il est par dessus tout aimant, heureux, qu’il y a en lui le coeur de la création. Et qu’il peut s’y blottir à volonté. De là, il pourra choisir son futur: continuer à se mentir et à croire qu’il est séparé de Dieu, de la lumière divine, ou commencer à cheminer dans la création divine.

Les qualités de l’âme: Les âmes sont des étincelles divines. Elles sont issues de Dieu. elles sont des créations divines. Elles sont des parfums différents du grand tout. Elles sont venues réaliserai elles sont, profondément. Elles sont venues glorifier leurs vertus. Chaque âme est une constellation divine. elle porte en elle une partie du grand tout et elle rayonne celui qui est au-delà de tout.

Comment peut-on accomplir cela ? En se centrant quotidiennement sur la partie divine, et en lui disant; Viens, je t’aime comme tu m’aimes. Prend moi, délivre-moi, aime-moi. fais de moi ton meilleur. Prend moi dans ta réalité, dans ton Soi. Ouvre mes chakras, mon envie, mon altruisme, réveille-moi, libère-moi. ( Bien sûr, c’est une manière de dire. A chacun de trouver son langage, sa manière, son envie. Mais ces mots en sont l’essence.) Et ainsi vont peu à peu se dénouer vos envies terrestres, vos peurs, vos conditionnements. Vos chakras vont s’ouvrir à d’autres parfums, à d’autres réalités plus ultimes. Et vous allez sentir la fleur de votre être embaumer ( être un baume ). Cette essence divine va prendre corps, et vous n’allez plus croire en l’illusion de ce que vous percevez avec vos sens. Vous allez percevoir un ailleurs, un parfum de légèreté, de douceur, de candeur, de lumière, de joie immense, inconditionnelle. Votre plafond va s’ouvrir sur l’infini, la grandeur, la mansuétude. Laissez descendre cela dans vos entrailles, dans vos profondeurs. Délivrez votre générationnel de ce qui est douloureux afin que ce parfum s’incarne pleinement dans l’ultime de la conception. Un jour viendra où vous saurez, où vous verrez et où le ciel vous prendra dans son Ultime.

Chacun a des vertus prédominantes, d’autres à consolider, d’autres à ouvrir. Travailler sur soi permet de mettre en évidence ces facettes et d’oeuvrer pour qu’elles deviennent meilleures, plus altruistes, plus amples, plus considérantes. Car nous sommes issus du grand tout mais notre considération a faibli, notre rayonnement s’est amoindri. Nous percevons tout sous forme séparée alors qu’en fait, la réalité est Une. Oeuvrons à ce retour.

Beaucoup parlent de mission d’âme ? On peut le voir ainsi, ou autrement. On peut se dire que tout est projection divine, et que Dieu, dans son infinie miséricorde va permettre à sa création de grandir. Il va lui permettre d’expérimenter sa partie ultime dans un contexte différent pour chacun. Mais en fait, tout cela appartient au divin.

Les blessures d’âme: du point de vue de la création divine, cela n’existe pas. Du point de vue de l’homme et de ses perceptions, il y a bien sûr des failles qui entravent son devenir. des soins particuliers permettent de dénouer ces perceptions, ces entraves à la réalisation du Soi.

Une consultation pour une lecture d’âme vous permettra de faire le point sur vos vertus, vos faiblesses, vos envies de perfectionnement. Et de voir comment vous pourrez grandir et incarner pleinement le divin dans votre incarnation. Comment sortir des dépendances affectives, financières, et comment incarner celui ou celle que vous êtes au-delà de tout.